Sixième dimanche de Pâques C

Retour à Kerit

« Si quelqu'un m'aime... » Comme toujours, tout est dit en quelques mots simples et profonds chez saint Jean. « Si quelqu'un m'aime, il restera fidèle à ma parole... »

Aimer, c'est avant tout écouter et accueillir la parole du Christ. Jésus nous redit donc ici une des clés de la vie chrétienne : la méditation fréquente de la Parole de Dieu, comme une sorte de sacrement, un « signe » de la présence de Dieu. Nous n'avons pas la présence sensible, physique du Seigneur. Mais pour celui qui aime Jésus, quelle joie que d'avoir sa pensée, écrite dans l'évangile, que de pouvoir écouter sa voix qui nous parle dans l'évangile. Et Jésus ne parle certainement pas d'une parole reçue intellectuellement, mais d'une parole « à laquelle on est fidèle », d'une parole « mise en pratique », d'une parole vécue concrètement et qui, par là, rend réellement présent ce Jésus qui nous l'a apprise.

« Mon Père l'aimera et nous viendrons chez lui et nous établirons chez lui notre demeure ... » Pour celui qui accueille fidèlement une telle parole, celle-ci ouvre en lui un sentier par où le Père et le Fils descendent pour venir demeurer d'une façon unique dans son être profond. La Parole est une présence d'amour. Elle consacre en temple saint l'ami du Christ. Le Christ ressuscité n'a plus maintenant d'autre présence que par les hommes aimants où il demeure.

Le Christ parle alors du « Défenseur, l'Esprit-Saint » . Ce dernier fera comprendre de l'intérieur cette Parole faite chair qu'est Jésus. Jésus a tout dit. Mais l'Eglise n'aura jamais fini de comprendre tout ce qu'elle a enregistré dans sa mémoire d'épouse attentive. Au cours des siècles, l'Esprit Saint rafraîchira constamment ses souvenirs. Par là, il l'aidera à répondre aux problèmes sans cesse nouveaux des hommes. C'est pourquoi, elle aura toujours à demander l'assistance de l'Esprit pour qu'elle reste à l'écoute de Dieu et des hommes.

C'est dans cette intimité , que nous sommes enfin invités à trouver la paix et la joie. C'est dans la communion avec le Christ, que le chrétien puise la source de cette paix et cette joie qui rayonnera, à travers lui, sur ses frères.

Retour à Kerit