Méditation du mois

Imprimer la méditation

Demeurer sans cesse en prière

... Il est dit que lorsque l'Esprit [Saint] a établi sa demeure dans un homme, celui-ci ne peut plus s'arrêter de prier, car l'Esprit lui-même ne cese pas de prier [en lui]. Qu'il dorme ou qu'il veille, la prière ne se sépare plus de son âme. Qu'il mange, qu'il boive, qu'il soit couché, qu'il se livre à quelque travail, ou qu'il soit plongé dans un profond sommeil, le parfum de la prière s'élève spontanément de son coeur.

Désormais, sa prière ne connaît plus d'interruption, mais constamment, même lorsqu'il semble prendre son repos, elle se célèbre secrètement en lui, car « le silence des cœurs purs est une prière », comme l'a dit un homme revêtu du Christ. En effet, leurs pensées sont désormais des motions divines. Les mouvements d'un cœur et d'un esprits purifiés, sont des voix paisibles qui chantent, dans le secret, des psaumes à l'Invisible.

Saint Isaac le Syrien
VIIe siècle
Discours ascétiques

 Monatère Saint-Antoine-le-Grand
2011

Haut de page