Méditation du mois

Imprimer la méditation

« Le nom de la Vierge était Marie. »

Marie est cette noble étoile, dont les rayons illuminent le monde entier,
dont la splendeur brille dans les cieux et pénètre les enfers ;
Elle illumine le monde et échauffe les âmes,
Elle enflamme les vertus et consume les vices.


O toi qui te vois ballotté dans le courant de ce siècle
au-milieu des orages et des tempêtes,
ne détourne pas les yeux de l’éclat de cet astre
si tu ne veux pas sombrer dans les tempêtes.


Si les vents de la tentation s’élèvent,
si tu rencontres les récifs des tribulations,
regarde l’étoile, invoque Marie.
Si tu es submergé par l’orgueil, l’ambition,
le dénigrement et la jalousie,
regarde l’étoile, crie vers Marie.
Si la colère, l’avarice ou les fantasmes de la chair
secouent le navire de ton esprit,
regarde Marie.
Si, accablé par l’énormité de tes crimes,
effrayé par l’horreur du jugement,
tu commences à t’enfoncer dans le gouffre de la tristesse,
dans l’abîme du désespoir,
pense à Marie.


Que son nom ne quitte pas tes lèvres,
qu’il ne quitte pas ton cœur
 et pour obtenir la faveur de ses prières,
n’oublie pas les exemples de sa vie.
En suivant Marie, on ne dévie pas,
en la priant on ne désespère pas,
en pensant à Elle, on ne se trompe pas.

Si Elle te tient par  tu ne craindras pas ;
Si Elle te guide, tu ne connaîtras pas la fatigue ;
Si Elle est avec toi, tu es sûr d’arriver au but :
et ainsi tu comprendras, par ta propre expérience,
combien cette parole est juste :  
« Le nom de la Vierge était Marie ».
(St Luc 1,27)

Saint Bernard (1090-1153)  

Haut de page